A Corps Subtil

Le Reïki...

Mikao Usui fondateur du Reïki

Le Reïki fait partie de ce que l’on nomme, à tort, les médecines douces, médecines alternatives. Ce n’est en aucun cas une médecine, mais une approche globabe de bien-être pour soi-même tout d’abord, pour autrui et plus généralement, sur tout le Vivant.

En fonction des aspirations de tout un chacun, le Reïki pourra être utilisé comme une simple technique pour être mieux chaque jour, pour aider votre entourage, mais il s’agit aussi d’une voie de développement personnel et spirituel. Cette dimension, spirituelle, est celle qui donne toute sa force et beauté au Reïki puisqu’elle élève notre esprit, élargit notre conscience et, très souvent, nos capacités intrinsèques.

Qui peut se former au Reïki ?

Tout le monde peut être formé au Reïki puisque tout corps, tout être, est naturellement conducteur. La pratique du Reïki consiste à canaliser cette énergie et à la distribuer, par les mains, pour soi-même ou pour autrui. 

Cela, c’est la vision de base, simple, des choses, mais le Reïki, c’est bien plus que cela…

Une stèle à la mémoire de Mikao Usui

Le Reïki est apparu au Japon, au cours du 19e siècle. Son découvreur fut Mikao Usui. Au cours de la formation au 1er degré, je détaille les circonstances de cette découverte selon la légende. A Kyoto, une stèle qui, dit-on, aurait été honorée par l’Empereur du Japon, raconte l’histoire de Mikao Usui

La vie de Mikao Usui